Historique
En Juillet 2013, la Banque Mondiale a lancé un appel à projets au profit des universités africaines subsahariennes et dont le processus de sélection des projets comportait un concours régional fondé sur le mérite. Par cet appel à candidature, la Banque Mondiale a voulu mettre en œuvre un nouveau mécanisme de financement de l’enseignement supérieur en Afrique à travers la spécialisation régionale des universités africaines. Au total, 52 universités de sept (07) participants ont soumis des propositions dans le cadre du projet. Il s’agit du Nigéria, du Ghana, du Bénin, du Togo, du Burkina-Faso, du Cameroun et du Sénégal. Des quatre (04) projets que le Bénin a soumis à travers l’université d’Abomey-Calavi et l’Université de Parakou, seul le Projet de Centre d’Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA-SMA) de l’Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) de Dangbo a été retenu pour un financement global de quatre milliards de francs CFA (huit millions de dollars). Une prouesse qui ne surprend pas ! Ce boom en avant de l’IMSP a été rendu possible grâce à l’excellence qui a toujours caractérisé cet institut et aussi grâce à l’équipe dynamique, ambitieuse et laboureuse dont le Professeur Léonard TODJIHOUNDE assure la direction.

Le Centre d’Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications est donc un Projet de l’IMSP dont la mise en œuvre a démarré depuis le 19 décembre 2014. Prévu pour durer quatre (4) ans, couvrant la période 2014-2018, il a récemment bénéficié d’un avenant dont la durée s’achève en Mars 2020.

Vision
Être pionnier en Afrique en matière de fourniture de cadres scientifiques capables de booster le développement scientifique et technologique du continent

Mission
Former et mettre à la disposition du Bénin et de la sous-région des professionnels dans les domaines des Mathématiques appliquées et de l’Informatique dont le niveau répond aux standards internationaux

CONTACTEZ-NOUS

Tél: +229 99 86 72 86

secretariat_cea@imsp-uac.org

FACEBOOK