Le CEA-SMIA initie une formation sur le machine learning à Lomé (Togo)
Publié le  30/08/2021

Ce lundi 30 août 2021, s'est ouverte à ESGIS (Lomé), la formation intitulée:  "Machine Learning et Text Mining pour la prédiction en ligne: Outils et Applications". C'est une initiative du Projet Centre d'Excellence d'Afrique en Sciences Mathématiques, Informatique et Applications (CEA-SMIA).

Il s’agit d’une formation de courte durée (40 heures) ciblée qui réunit une quarantaine de participants notamment des professionnels de l’informatique, des ingénieurs; des consultants et des étudiants intéressés par le machine learning et le text mining.

 Elle est à la fois théorique et pratique et vise les objectifs suivants:

  • sensibiliser les participants sur le machine learning et le deep learning, particulièrement ce qui touche aux traitements des données textuelles;
  • doter les participants des outils théoriques et des outils pratiques qui vont leur permettre de pouvoir modéliser, représenter et traiter des problèmes; d’ innover et créer des services novateurs à partir des données de textes;
  • développer suffisamment de compétences pour développer des outils de traitement de textes qui sont adaptés aux besoins locaux pour les entreprises du domaine lié aux Technologies de l’Information et de la Communication.

A la fin de la formation qui durera cinq jours, les participants seront capables de:

  • Maîtriser les bases théoriques du machine learning;
  • Comprendre les fondements du text mining;
  • Etudier quelques cas pratiques des modèles du machine learning.

Par ailleurs, cette formation a pour but de fournir aux participants un large panorama sur les méthodes de machine learning et de deep learning en général; focaliser l’accent sur le traitement des données textuelles et leur manipulation afin d’en extraire un maximum de valeurs en utilisant les différents outils de machine learning qui sont aujourd’hui à la pointe dans le domaine.

Pour le Dr Bah Aladé Habib SIDI (Formateur principal), cette formation est une opportunité pour l'Afrique qui est confrontée à un enjeu très important lié au traitement de textes du fait qu’aujourd’hui les langues africaines sont très peu représentées au niveau des corpus de traitement de textes à l’international même si les populations qui pratiquent ces langues sont de très grandes tailles.

D’un autre côté explique l'expert: "même si on reste dans le cadre des langues occidentales, le français et l’anglais, l’Afrique n’a pas encore réuni suffisamment de compétences pour développer des outils de traitement de textes qui sont adaptés aux besoins locaux des entreprises du domaine lié aux Technologies de l’Information et de la Communication. C’est un vivier d’opportunités pour des start-up qui vont régler des problèmes qui nous concernent directement et qui vont se baser essentiellement sur la collecte et le traitement des données textuelles".

 

CONTACTEZ-NOUS

Tél: +229 99 86 72 86

secretariat_cea@imsp-uac.org

FACEBOOK