Atelier de validation et d'appropriation du ''CGES'' du Projet de Centres d'Exellence d'Afrique au Bénin
Publié le  11/07/2019

Le rapport provisoire du Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) du Projet de Centres d’Excellence d’Afrique au Bénin fait l’objet d’examen ce jeudi 11 juillet 2019 dans les locaux de l’Agence Béninoise pour l’Environnement à Cotonou. C’est le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique (MESRS) qui a, au nom de la Ministre, procédé à l’ouverture des travaux. Le CGES du Projet des Centres d’Excellence en Afrique pour un Impact sur le Développement (ACE III) permet d’identifier les impacts et risques environnementaux et sociaux associés aux différentes interventions pendant la mise en œuvre du Projet et de définir les procédures et les mesures d’atténuation et/ou de bonification et de gestion qui devront être mises en œuvre pendant l’exécution du Projet.

En effet, c’est pour répondre aux défis de graves pénuries de main d’œuvre qualifiée dans les secteurs en plein essor comme les industries extractives, l’énergie, l’eau, l’environnement, les infrastructures, le numérique et les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), que le Projet Centres d’Excellence d’Afrique au Bénin a vu le jour. Ce sont des initiatives qui ont été sélectionnés à la suite de la participation du Bénin en 2018 à l’appel à projets lancé par la Banque Mondiale dans le cadre de son programme ACE-Impact. Ainsi, à l’issue d’un processus international de sélection, le Bénin a pu obtenir deux (2) Centre d’Excellence et un Collège d’ingénieur. Il s’agit notamment du Centre d’Excellence Africain en Sciences Mathématiques, Informatique et Applications de l’Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) de Dangbo, du Centre d’Excellence en Eau et Assainissement de l’Institut National de l’Eau (INE) et du Collège d’Ingénieur (CoE) de l’EPAC.

Quant au Cadre de Gestion Environnementale et Sociale du Projet de Centres d’Excellence d’Afrique au Bénin, il tire sa pertinence non seulement du caractère dynamique des infrastructures et aménagements à réaliser et des sites devant les accueillir, mais aussi, de la loi n°98-030 du 12 février 1999 portant loi-cadre sur l’environnement et du Décret n° 2017-3 portant organisation des procédures de l’évaluation environnementale en République du Bénin.

CONTACTEZ-NOUS

Tél: +229 99 86 72 86

secretariat_cea@imsp-uac.org

FACEBOOK